Patrimoine et culture, les autres voies après Science po

08/06/2018
Châtelier Dompierre Festival Autres voies

François du Châtelier (Promo 2013) travaille sur "Les Autres Voies" à Dompierre-sur-Yon, un festival éclectique du 8 au 17 juin 2018 .

Quel est ton parcours à l'ICES ?

"Suite à une année de discernement professionnelle post-bac, j’ai intégré la licence de Science politique  de l’ICES. Les cours m’ont tout de suite plus car ils étaient diversifiés et l’enseignement par nos professeurs, d’une très grande rigueur professionnelle et intellectuelle. Le cadre d’étude permet de travailler sereinement en étant encadré, mais également de vivre une vie étudiante épanouie."

Quel cursus fais-tu maintenant ? Pourquoi as-tu choisi ce master ?

"Aimant particulièrement le Patrimoine, j’ai intégré le master de "Développement Culturel des Territoires" de l’École Supérieur de Tourisme et d’Hôtellerie de l’Université d’Angers (ESTHUA). Lors de mes différents cours à l’ICES et de ces stages obligatoires, je me suis aperçu que  nous avions délaissé la culture, que le patrimoine était de plus en plus mis de côté, alors que ce patrimoine permet de rassembler et d’éduquer. Je peux résumer cela par une citation d’Alexis de Tocqueville : « Quand le passé n'éclaire plus l'avenir, l'esprit marche dans les ténèbres. »"

 

Festival Autres Voies

Dans le cadre de ton master, tu es en stage à la mairie de Dompierre-sur-Yon. Peux-tu expliquer le projet sur lequel tu travailles ? Quelles sont tes missions précises ? Qu'est ce que ce stage t'apporte dans ta vie professionnelle ?

"En effet ; je travaille sur le Festival Les Autres Voies de Dompierre-sur-Yon. C’est un festival qui se déroulera du 8 au 17 juin 2018 et qui se veut « éclectique ». Nous proposons des spectacles de danse, du street art et du hip-hop, des concerts de Jazz, un opéra d’Offenbach mais aussi des pièces de théâtre de la Cie Le Menteur Volontaire (Laurent BRETHOME) et de Soleil Glacé. Tout un volet est également consacré à la rencontre interculturelle avec la venue de chinois, d’algériens et de tunisiens. Il y a également plusieurs groupes de l’ICES du département Science politique qui nous ont aidés pour le festival dans le cadre de projets en cours d’affaires publiques.

Je suis plus précisément sur le volet Résistance du Festival qui souhaite mettre en avant le Maquis R1 de Dompierre-sur-Yon et ces héros. Pour cela, je prépare, avec l’aide de Dompierre Patrimoine et de l’Association Les Méandres, une exposition sur ce thème. J’ai également fait un projet de financement participatif qui est disponible sur Ulule.com.

Ce stage me permet de découvrir le management, la conception et la réalisation de projet culturel. C’est un vrai plus pour mes études et ma future carrière professionnelle."

Quels sont tes projets futurs ? Tes ambitions professionnelles ?

"Après mon master à l’ESTHUA, j’aimerais bien, dans un premier temps, travailler au sein d’un château sur les bords de Loire ou dans le Périgord afin d’y développer des projets culturels, puis dans un second temps, pourquoi pas revenir en Vendée afin de travailler au sein du Conseil départemental et promouvoir ses richesses patrimoniales tel que la Chabotterie et le Haras."

Facebook Icone Découvrez le festival
"Les Autres Voies" sur Facebbok