Deux étudiantes de l’ICES à l’initiative d’une exposition de photographie

16/01/2019
ICES expo photo

Miriam Lloyd est diplômée de science-politique à l’ICES depuis 2017. Marine Delhumeau est actuellement à l’ICES en deuxième année de licence d’histoire. Pratiquant la photographie chacune à leur manière, elles ont souhaité partager leur passion dans le cadre d’une future exposition photo (du 4 au 8 mars 2019).

 

Bonjour Miriam, bonjour Marine, d’où vous vient cet intérêt pour la photographie ?

Marine Delhumeau (MD) : La photographie est devenue une véritable passion depuis que j’ai reçu en cadeau mon premier appareil réflex. Avant cela, j’adorais déjà faire des photos avec mon téléphone, prendre le temps de cadrer, de faire la mise au point, de capturer…

Miriam Lloyd (ML) : Lors d’un Erasmus à Lisbonne en deuxième année de licence, j’ai pu suivre un cours de photographie en portugais. J'avais déjà pris un cours de photographie quand j'étais au collège et j'avais toujours voulu avoir un bon appareil. J'ai réussi à m'en procurer un à mon retour d’Erasmus pour une bouchée de pain. C’est là que j’ai véritablement commencé. Pour moi, la photographie est une forme d'art particulière puisqu'elle permet de capter des moments de la réalité tout en la modifiant. On peut l'embellir, la tordre, la changer complètement. Certes, cela en post production avec des logiciels de montages. Pour ma part, je préfère modifier les paramètres de l'appareil directement pour capturer des images intéressantes, en mode manuel.

Qu’aimez-vous photographier ?

MD : Ce qui me plaît, c’est la diversité des sujets à photographier. On n’est pas obligé de se cantonner à un seul thème, on peut prendre tellement de sujets différents en photo ! Et puis j’aime ce travail de patience et de rigueur, bien que je m’y connaisse peu en technique, le feeling fait souvent bien les choses.

ML : J'aime beaucoup les couchers de soleil, c'est peut être un peu « cliché » pour un photographe mais c'est le seul moment où la lumière change constamment, on est toujours surpris du résultat ! A un moment on peut avoir une couleur très neutre et quelques secondes plus tard, des couleurs excessivement vives.
Sinon, l'océan a toujours eu une part importante dans ma vie, surtout quand j'ai appris à surfer. Je prends pas mal de photos de surf et autres sports de glisse. Parfois un peu de skate mais c'est compliqué de trouver des sujets ! D'ailleurs, s'il y a des surfeurs/skateurs qui n'ont pas de photos d'eux et en veulent, contactez-moi. Je suis toujours motivée !

En dehors d’une prochaine expo photo, que pensez-vous de créer un club de photographes-étudiants au sein de l’ICES ?

ML : Une future association de photo à l'ICES ? C'est vraiment une super idée ! Dommage, ça n'existait pas quand j'y étais, j'en aurais fait partie avec plaisir. L'apprentissage de la photo est assez difficile quand on est seul, surtout quand on connait mal son matériel ou qu'on n'en a pas. Cette association permettrait d'attirer des jeunes créatifs qui n'ont souvent pas les moyens d'investir dans un bon appareil photo mais qui ont très envie d'apprendre. Tout le monde a des talents artistiques, même s'ils sont parfois cachés. Ce genre d'asso permet de trouver sa fibre artistique et de la développer au maximum. Sans art, la vie est quand même un peu fade !

MD : Créer une communauté de jeunes photographes à l’ICES serait quelque chose de vraiment intéressant, ne serait-ce que pour échanger des conseils qui sont souvent utiles dans ce domaine. Sans créer une association, je suis sûre qu’un club fonctionnerait très bien, en toute simplicité !

 


La photographie occupe une place à l’ICES depuis toujours. Comme chaque année, le service des relations internationales organise un concours pour les étudiants qui sont partis à l’étranger et ceux qui viennent des universités partenaires. A la différence de ce concours international, l’exposition photographique prochaine invite tous ceux qui le souhaitent à venir exposer durant près d’une semaine, du 4 au 8 Mars 2019 à l’ICES. C’est l’occasion d’exprimer sa créativité et de faire parler sa photographie ! Rappelons-le, « photographie » en grec ancien signifie : « écrire avec la lumière ».

Pour plus d’informations, contacter @Maxime Corré, chargé de communication de l’ICES.