Séminaire d'actualité "La Catalogne en Espagne et en Europe"

Séminaire Catalogne Espagne Europe

Le 21 décembre 2017, les Catalans sont retournés aux urnes pour désigner les membres de l'assemblée locale, le parlement de Catalogne, doté de pouvoirs législatifs propres et chargé de désigner le président de la généralité.

Ces élections, qui ont vu les indépendantistes conserver la majorité, n'ont pas été le dernier acte d'une crise latente en Espagne, mais qui touche aussi l'Europe. A l'heure où les Etats européens tentent difficilement mais avec beaucoup de certitudes, de construire une structure commune, la base de leurs existences même ne semble plus toujours une évidence.

Ainsi, le Royaume-Uni apparaît comme déchiré. Si l'Angleterre a majoritairement choisi le Brexit, l'Ecosse semble être attachée à la construction européenne au point de relancer un débat qui semblait clos par le « non » prononcé le 18 septembre 2014 : l'indépendance. D'autres pays sont secoués par des mouvements séparatistes qui restent marginaux, soit parce qu'ils ne parviennent pas à aboutir à leurs fins, soit parce que les territoires concernés sont peu étendus, au regard de la réalité étatique actuelle.

Cependant, de nouveaux petits pays se sont formés depuis la chute de l'Empire soviétique et de ses satellites et leur souveraineté est en principe à l'égal des grandes puissances : la Slovaquie et la Tchéquie, la Moldavie, la Lituanie, l'Estonie, la Lettonie, la Slovénie, la Croatie, la Bosnie, etc. Plus récemment, la question de du Kosovo a montré que les enjeux "particuliers" dépassaient de loin les questions nationales, les réalités historiques, mais touchaient aux intérêts des grandes puissances et pesaient sur les intérêts européens. C'est dans ce contexte que les événements récents intervenus en Catalogne interpellent. En effet, à une époque où d'aucuns prophétisent la fin de l'Etat, la déclaration d'indépendance d'un nouvel acteur en Europe pose de nombreuses questions. Ainsi, ce séminaire d'actualité a pour but d'éclairer les enjeux et les possibles évolutions qu'induisent la situation catalane avec des historiens, des linguistes, des politistes et des juristes qui apporteront des éclairages croisés sur ces événements

 

Comité scientifique :

Clément Millon, docteur et enseignant-chercheur en histoire contemporaine, chargé d'enseignement d'histoire, ICES, CRICES
Éric Pomès, secrétaire général du CRICES


13h45 Accueil des participants

14h00 Mot d'accueil d'Éric de Labarre, président de l'ICES

14h05 Présentation du séminaire et des enjeux, par Éric Pomès, secrétaire général du CRICES et Clément Millon

14h10 « Langue et civilisation catalanes de la reconquista au XIXème siècle : antécédants », Marie-Bernard Martineau, professeur d'espagnol, chargé d'enseignement, ICES

14h25 Débat

14h55 « Les forces politiques en Catalogne depuis le début du XXème siècle à nos jours », Clément Millon, docteur et enseignant-chercheur en histoire contemporaine, chargé d'enseignement, ICES Paris-Sorbonne

15h10 Débat

15h40 Pause

15h55 « Séparatismes et mouvements de droite et de gauche en Europe : les retombées politiques en Europe », Guillaume Bernard, maître de conférences (HDR) en histoire du droit, des institutions et des idées politiques à l'ICES.

16h10 Débat

16h40 « Catalogne, sécession et droit international : divorces dans les couples droit des peuples à disposer d'eux-mêmes / souveraineté et légalité / légitimité ? », Éric Pomès, docteur en droit, secrétaire du CRICES et professeur à l'ICES

16h55 Débat

17h25 « L'Union européenne et la crise catalane : comment l'Europe joue avec le feu des états-nations », Christophe Réveillard, Centre Roland Mousnier, chargé de cours à l'ICES, CRICES

17h40 Débat

18h10 Conclusion du séminaire

Institut Catholique d'Études Supérieures

17, boulevard des Belges
85000 La Roche-sur-Yon
tel. : 02 51 46 12 13

Entrée libre

Information Inscription en ligne