Colloque " Nouvelles menaces "

Colloque Nouvelles menaces

La sécurité est devenue un but de nos sociétés. Toutefois, les concepts de sécurité et de menace se sont renouvelés depuis la fin de la Guerre froide. Ils ont évolué de notions centrées sur les relations militaires entre les États à une palette élargie de menaces affectant de nombreux acteurs. L’évolution des caractéristiques des menaces touchent aussi bien la sécurité humaine, la sécurité nationale que la sécurité internationale. Les menaces globales ne se limitent, ainsi, plus aux conflits armés, aux relations entre les États mais embrassent des menaces multidimensionnelles et des acteurs allant de l’individu aux groupes terroristes.

L’apparition de la thématique des nouvelles menaces, de la redéfinition du concept de sécurité ne sont pas seulement des problèmes de sémantiques, mais tentent d’appréhender les nouvelles réalités issues de la mondialisation et de la globalisation.

Ces nouvelles menaces peuvent être décomposées de la manière suivante :
- Les nouvelles menaces militaires (hard security) : terrorisme, guerre, nouvelle guerre froide, course aux armements, arme de destruction massive, crime organisé.

- Les menaces non-militaires (soft security) : migration, développement économique, pandémie, nourriture, eau, environnement, identité.
Bien évidemment des liens entre ces deux dimensions existent, notamment les secondes peuvent nourrir les premières.

Les nouveaux moyens pour appréhender et répondre à ces menaces posent d’importants dé s quant à leur définition, quant aux stratégies de réponse, mais aussi quant à la définition des intérêts des différents acteurs impliqués. En effet, quoi de commun entre la lutte contre le terrorisme, la lutte contre le réchauffement climatique ou le traitement des pandémies, ou encore des crises économiques. Ces nouvelles menaces posent, par exemple, des dé s aux politiques étrangères des États car les approches diplomatiques classiques se révèlent souvent inefficaces. Ces phénomènes interrogent également la souveraineté, la faiblesse des États, le droit, etc.

Quelles sont les stratégies individuelles et collectives mises en place et quelle est leur pertinence ?
L’idée de ce colloque est ainsi à la fois d’expliquer ces nouvelles menaces et de réfléchir à leur apparition et aux moyens mis en œuvre pour les juguler.

 

 

 

 

 

Comité scientifique :

Gilles Guiheux, directeur du CREC
François Saint-Bonnet, directeur du CRICES
Éric Pomès, secrétaire général du CRICES

Institut Catholique d'Études Supérieures

17, boulevard des Belges
85000 La Roche-sur-Yon
tel. : 02 51 46 12 13

Entrée gratuite sur inscription

Information Inscription en ligne