Bandeau

Passerelle Post PACES

Présentation

Depuis la réforme des parcours d'études en Sciences Médicales, une partie des étudiants inscrits en Première Année Commune des Etudes de Santé (PACES) sont invités au mois de Janvier à se réorienter vers une filière scientifique (Biologie, Mathématiques, Physique-Chimie) si leurs notes sont trop faibles. En l'absence de dispositif spécifique, ces étudiants ne pourront pas valider la totalité de leur année d'études mais seulement le 2nd semestre de sciences qu'ils auront suivi après leur réorientation.

Contenu de la formation

PasserellePACES01

L'ICES propose aux étudiants réorientés à l'issue du S1 de la PACES de valider la totalité de la première année de licence scientifique (L1) grâce à une passerelle spécifiquement conçue pour eux. Celle-ci permet un accueil adapté des étudiants et une valorisation des acquis de la PACES.

Afin de valider une L1 en sciences, le candidat :

  • Devra avoir été inscrit en PACES au cours du premier semestre de l'année en cours
  • Devra s'inscrire en L1 de Sciences et suivre les enseignements du second semestre à partir du mois de janvier à l'ICES.

Cette inscription donne droit au candidat de passer normalement les épreuves du S2 de sciences dès la première session.

Cette inscription donne droit au candidat de passer une 2ème session du S1 de sciences spéciale « PACES ». Cette session spécifique comprend :

  • 4 épreuves relatives à 4 UE suivies au cours du premier semestre de la PACES : Chimie de la Matière, Biologie Cellulaire, Bio physique, Chimie des solutés
  • 2 épreuves relatives à 2 EC du S1 de Sciences dont les cours seront suivies au cours du S2 grâce à la mise en place de cours Spécifiques (1h30 par semaine) : Biologie Animale et Méthodologie disciplinaire expérimentale

Ce dispositif permet aux étudiants de rebondir rapidement et efficacement sur un nouveau projet de formation, sans perdre une année, et d'envisager d'autres débouchés professionnels dans les domaines de la santé (sciences pharmaceutiques, innovations thérapeutiques, recherche clinique, épidémiologie...).

Pour tout renseignement complémentaire, contactez M. Nicolas Le Carret, directeur du département "Sciences du Vivant".