Journée d’Études “Éthique et utilisation militaire des avancées scientifiques et techniques”

08 février 2018

De tous temps, le développement des approches scientifiques et techniques a fait l'objet d'une utilisation à des fins militaires.

La mondialisation progressive des conflits au cours du siècle dernier, combinée avec la capacité de mettre en œuvre des armes de destruction de plus en plus massive, a donné une dimension jusque-là inconnue aux problèmes éthiques sous-jacents. Ceci est accentué, en outre, par le développement de systèmes d'armes létales autonomes déshumanisant encore plus l'engagement militaire. L'ampleur des conséquences et le caractère virtuel de l'usage de telles armes appellent à renouveler le regard qu'on porte sur de telles relations entre démarches cognitives et requêtes sociétales.

Pour aborder ce problème aux ramifications très diversifiées, cette journée d'études fera appel à des compétences variées, celles des moralistes et celles des scientifiques, des juristes autant que des militaires. Il fallait en outre cerner à la fois la période de l'étude et le type d'armement considéré. C'est pourquoi nous avons restreint le propos à la nucléarisation des armements et à leur robotisation ce qui situe notre enquête dans les trois derniers quarts de siècle de l'aventure humaine.