Colloque "Habit, tenue, vêtement, uniforme : ce qui regarde le droit"

190403_Droit Vêtement 400
Présentation

En principe, les vêtements, tenues et habits des citoyens ne regardent pas le droit ; ils relèvent de leurs choix libres. Au contraire, l’uniforme est réglementé et son port suppose une aptitude professionnelle ou, parfois, une qualité sociale.

Ces rassurantes distinctions sont aujourd’hui brouillées par l’intervention du législateur qui peut interdire la dissimulation du visage, par des maires qui entendent réglementer les costumes de bain qui cachent davantage le corps que le bikini, par les difficultés à identifier les combattants en uniforme lors des conflits asymétriques ou encore par le port d’un maillot de footballeur par un parlementaire en plein hémicycle.

Problèmes de définition, problèmes de droit des libertés, problèmes de société qui peuvent être éclairés par le regard des juristes, ce colloque permet de faire le point sur une question souvent débattue mais aussi largement méconnue.

Comité scientifique

  • Jean Dhommeaux, professeur émérite à l’université de Rennes I
  • François Saint-Bonnet, professeur à l’université Panthéon-Assas (Paris II), directeur du CRICES
  • Yves Sassier, professeur émérite à Paris IV-Sorbonne, membre du Conseil scientifique de l'ICES, CRICES

 

Institut Catholique d'Études Supérieures

17, boulevard des Belges
85000 La Roche-sur-Yon
tel. : 02 51 46 12 13

Entrée gratuite sur inscription sur [email protected]